Formations et conférences

Conférences sur les impacts du casier judiciaire

Problématique

Selon la Gendarmerie royale du Canada, plus de 4 000 000 personnes ont un casier judiciaire, ce qui représente 14% de la population active du pays - soit un homme sur cinq. Ses répercussions nuisent à la réinsertion sociale : en communauté, les personnes judiciarisées se confrontent à un ensemble d'éléments contraignants. Ainsi, plusieurs individus ayant un casier judiciaire éprouvent des ennuis à se trouver un emploi et un logement, souscrivent malaisément à une police d'assurance et parviennent difficilement à traverser les frontières canadiennes. De plus, les impacts ont des répercussions insoupçonnées sur les proches des personnes judiciarisées, notamment au niveau des assurances.

Avec des taux aussi substantiels, il devient nécessaire de considérer le casier judiciaire et ses conséquences comme un enjeu qui engage l'ensemble de la communauté.

Pour réserver 

Les conférences et les ateliers sont offerts au coût de 300$ à Montréal. En région, des frais de déplacement additionnels peuvent s'appliquer. Un tarif préférentiel est également applicable pour les membres de l'ASRSQ.

Pour plus d'information, communiquez avec Laurence Forté-Perreault :  lforteperreault@asrsq.ca | 514 521-3733

Nos conférences et formations

  • Conférence sur le casier judiciaire (adultes)

    Offerte par l’agente à la liaison et aux programmes de l'ASRSQ, la présentation dure entre 1 h 30 et 2 h et aborde l'ensemble de la problématique :

    • Définition, historique et banques de données
    • Suspension du casier judiciaire (anciennement pardon)
    • Employabilité
    • Assurances
    • Déplacements transfrontaliers
    • Logements et banques
    • Tendances discriminatoires et pistes de réflexion

  • Ateliers sur le casier judiciaire (écoles)

    L’ASRSQ organise des ateliers dans les écoles secondaires du Grand Montréal afin de sensibiliser les adolescents aux répercussions du casier judiciaire dans différentes sphères de leur vie. Cette initiative a pour objectifs d’améliorer leurs connaissances du casier judiciaire et juvénile, de les sensibiliser aux impacts d’un casier et possiblement de les dissuader de commettre une infraction criminelle.