Formations et conférences

Délinquantes : spécificité, enjeux et intervention

La question de la femme criminelle est de plus en plus populaire, autant sur le plan médiatique qu’en recherche criminologique. Cette popularité a eu comme conséquences la multiplication des connaissances sur le phénomène et la recherche d’interventions adéquates et adaptées pour la femme criminelle. La formation a pour objectifs de remettre les pendules à l’heure quant aux caractéristiques de la femme criminelle, aux facteurs de risque et de protection menant à la criminalité des femmes, aux spécificités de l’intervention auprès des femmes et aux enjeux de santé, de sécurité et sociaux liés à cette intervention. 

Détails de la formation

Thèmes abordés

Spécifiquement, les thèmes suivants seront abordés dans une première partie de la formation : 

  • La femme criminelle aujourd’hui
  • Facteurs de risque sexo-spécifiques ou pas?
  • La santé mentale et les troubles de personnalités chez les femmes délinquantes
  • La sexo-spécificitié de l’évaluation et de l’intervention
  • Les enjeux liés à l’incarcération et à la réhabilitation des femmes.
  • Exploration des pratiques d’intervention internationales 

La seconde partie de la formation comportera une série de travaux pratiques, mises en situation et groupes de réflexions sur les thématiques vues dans la première partie de la formation. 

Profil de la formatrice

Marie-Pier Robitaille (PhD criminologie) a d'abord fait un baccalauréat en criminologie, profil clinique, et travaillé auprès des jeunes en centre jeunesse. Elle a ensuite fait sa maîtrise et son doctorat à l'École de criminologie de l'Université de Montréal. Son mémoire portait sur les schémas cognitifs des femmes violentes. Sa thèse portait sur les différences sexuelles liées au développement des comportements antisociaux de l'enfance à l'âge adulte. Elle se spécialise également dans l'explication de la déviance au féminin. Elle a depuis complété un stage postdoctoral en psychiatrie à l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal et étudié les liens entre les troubles de la personnalité et la criminalité. Aujourd’hui, elle enseigne au Collège Ahuntsic au département de Techniques auxiliaires de la justice et est chargée de cours en criminologie à l’Université de Montréal. 

16

Date

4 mai 2018
de 9h à 17h30

Lieu

Maison Charlemagne,
2267, avenue Jeanne-d’Arc,
Montréal, Québec
H1W 3V

Formateur/trice

  • Marie-Pier Robitaille (PhD criminologie) , chargée de cours en criminologie à l’Université de Montréal et enseignante en Techniques auxiliaires de la justice au Collège Ahuntsic ,

Tarifs

Prix membre : 150.00$

Les bénévoles bénéficient de 50 % de rabais sur les formations. Le terme bénévole désigne toute personne non rémunérée par une organisation impliquée auprès des contrevenants adultes. Une attestation démontrant l’implication bénévole doit être présentée lors de l’inscription.

Une confirmation d’inscription et de paiement est envoyé par courriel.

Nombre de places restantes :

Nombre de places restantes : 16

Vous ne pouvez vous inscrire à cette formation puisqu’elle est complétée.
Vous pouvez tout de même organiser une formation sur ce sujet directement dans votre organisme en consultant la page Formation sur mesure.